La météo à Cuba

Cuba bénéficie d’un climat de type subtropical modéré. Il y a en moyenne à Cuba 330 jours de soleil par an. On distingue deux saisons : la saison sèche (novembre à mai) et la saison humide (de juin à octobre).

» Cuba Linda, votre voyage à Cuba » La météo à Cuba

Températures à ce jourPhotos satelitesCyclones

Climat

Cuba bénéficie d’un climat de type subtropical modéré. Il y a en moyenne à Cuba 330 jours de soleil par an. On distingue deux saisons : la saison sèche (novembre à mai) et la saison humide (de juin à octobre). Entre les deux, les températures varient peu et se stabilisent autour d’une moyenne de 25°C. La différence entre l’une et l’autre réside essentiellement dans le niveau de précipitations enregistré. A noter que même lors de la saison humide, le soleil brille généreusement après des averses souvent brèves mais intenses. La moyenne annuelle d'humidité relative est de 78%.
 

Cyclones et ouragans

La température est relativement constante : 25 °C en moyenne annuelle à La Havane, un peu plus dans l’Est du pays. La température de la mer baignant les côtes cubaines, qui bénéficient des courants chauds venus de la mer des Caraïbes, s’élève entre 22° et 24°C en période sèche, et entre 26° et 30°C en saison humide.
 
La chaleur de la saison sèche est très supportable et même agréable à certaines heures du jour. La saison humide est plus éprouvante. Les orages sont violents avec des pluies torrentielles… La forme allongée de l’île ne favorise en effet pas la conservation de l’eau de pluie.
 
Comme l’ensemble de la région des Caraïbes et des Antilles, Cuba n’est pas à l’abri des ouragans. Des stations météorologiques efficaces et des radars puissants permettent cependant d’en prévenir les risques. La population est immédiatement prévenue, et les consignes de sécurité sont diffusées à la radio et à la télévision 24h/24. La qualité des plans mis en place par la prévention civile permet d’évacuer massivement les populations, limitant au minimum les pertes humaines. Malheureusement et en dépit des précautions prises, l’exceptionnelle violence des cyclones Gustav et Ike, en septembre 2008, a tué 7 personnes et causé de nombreux dégâts.
 
Les cyclones Gustav et Ike qui se sont abattus sur Cuba du 30 août au 9 septembre 2008 ont ravagé des régions entières de la Grande Ile. La pire catastrophe de l’histoire météorologique du pays. Les précautions prises par les autorités auront permis de limiter le nombre des victimes à 7 morts. Mais les dégâts sont terrifiants. 440.000 maisons ont été endommagées, 63.000 détruites, 100.000 personnes sont actuellement hébergées dans les familles ou dans les centres de secours. Les champs de canne à sucre et de tabac, les plantations forestières, les structures agricoles ont été balayés par les vents ou inondés. Des centaines de pylones électriques sont à terre. 26 hôpitaux, de nombreux centres de consultation et maisons de retraite ainsi que 1160 établissements scolaires devront être reconstruits tout comme une bonne partie du système de télécommunication. Les villes et régions de Guantanamo, Baracoa, las Tunas, Camaguey, Ciego de Avila, Matanzas et l’Ile de la jeunesse ont particulièrement souffert du cataclysme. Pour le moment, les dégâts sont évalués à 5000 millions de dollars.